Toutes les techniques et astuces pour réussir sa culture de tomates

Avant de parler de la culture de la tomate voici un bref aperçu historique de la tomate et un résumé de la situation actuelle de la tomate en Franceculture de tomates

Histoire de la tomate :

L’histoire de la tomate est très ancienne. On en trouve des traces il y a plus de 50 millions d’années.

Par contre la tomate n’est arrivée en Europe qu’au 16ème siècle (en provenance d’Amérique du Sud). A cette époque il s’agissait d’une plante ornementale considérée comme nocive pour la santé. Ce n’est que vers la fin du 18ème siècle qu’elle est produite en France pour la consommation humainel’histoire de la tomate est très ancienne. On en trouve des traces il y a plus de 50 millions d’années. Par contre la tomate n’est arrivée en Europe qu’au 16ème siècle (en provenance d’Amérique du Sud).

A cette époque il s’agissait d’une plante ornementale considérée comme nocive pour la santé. Ce n’est que vers la fin du 18ème siècle qu’elle est produite en France pour la consommation humaine.

Informations résumées sur la tomate

  • La tomate est produite dans presque tous les pays du monde.
  • La tomate serait le troisième légume consommé au monde après la pomme de terre et la patate douce.
  • La chine est le principal producteur de tomates au monde suivi par l’union Européenne, L’Inde, les USA et la Turquie
  • Le système de consommation est très différent suivant les pays : Aux USA la tomate est surtout consommée transformée alors qu’en chine la tomate est surtout consommée en frais
  • En Europe l’Italie est le premier producteur de tomates, la France n’est qu’au 5ème rang
  • Il existe des milliers de variétés de tomates, aux formes différentes, qui produisent plus ou moins vite (précoces, tardives), plus ou moins résistantes aux maladies, aux destinations culinaires différentes…
  • Les tomates se consomment de très nombreuses façons : à l’apéro, en salade, en soupe, en sauce, en plats cuisinés, en chutney, rôties…
  • La tomate est peu calorique mais riche en fibre, en minéraux et en vitamines.

Les 7 principales conditions de réussite de la culture de la tomate

  1. Choisissez des variétés adaptées à la région
  2. Si vous êtes dans la partie nord de la France : cultivez la tomate sous serre
  3. La tomate est gourmande nourrissez-la bien
  4. Le meilleur engrais tomate c’est la consoude (purin, paillage…)
  5. Laissez de l’air passer entre vos plants.
  6. Si vous le pouvez faites la rotation des cultures.
  7. Si vous le pouvez faites vous-mêmes vos graines.

Nourrissez les plants de tomate avec la consoude.

belles tomates

c’est un plaisir de manger des tomates du jardin

Nous avons insisté sur ce point dans la page engrais tomates et dans la page du blog éviter le mildiou de la tomate

Pour nous c’est évident la consoude est et de loin le meilleur engrais pour la tomate. Vous l’utiliserez en purin, hachée dans les trous de plantation et/ou en paillage.

Si vous n’avez pas de consoude, c’est dommage, mais vous pouvez la remplacer par l’engrais bio liquide tomate de b-actif (qui remplace le purin de consoude) et par l’engrais granulé consoude qui remplace les feuilles hachées de consoude.

La consoude favorise la floraison et la fructification. Vous aurez beaucoup plus de fleurs et donc de fruits et en plus, chose étonnante et non expliquée, vos tomates seront plus sucrées. Nous ne savons pas pourquoi mais nous avons faits des tests à l’aveugle probants.

La tomate nourrit à la consoude sera plus résistante aux maladies. Nous ne pensons pas que la consoude ait un effet fongicide ou insecticide mais une tomate bien nourrie résistera mieux aux maladies ambiantes.

Les 6 principales actions pour éviter le mildiou

Vous trouverez un article complet dans notre blog. Il est possible d’éviter le mildiou en :

  1. Cultivant la tomate sous serre sous les climats tempérés
  2. Cultivant la tomate dans une terre riche (nourrir le sol plutôt que nourrir la plante)
  3. Choisissant des tomates adaptées à votre sol et votre climat.
  4. en laissant au moins 60 cm entre chaque pied de tomate
  5. En enlevant les feuilles malades dès leur apparition
  6. En désinfectant vos mains et vos outils

Comment guérir un pied de tomate atteint de mildiou ?

Si malgré toutes les précautions vos tomates sont atteintes de mildiou voici nos préconisations :

Enlever et détruisez les feuilles malades :

Il faut enlever le plus vite possible ces feuilles malades et les bruler. Ne mettez pas ces feuilles dans le compost.

Eventuellement elles peuvent servir à nourrir limaces et escargots le plus loin possible de votre potager. Dans ce cas ces animaux « nuisibles » deviennent des « recycleurs » et des nettoyeurs !

Si des pieds sont très infestés choisissez la solution radicale : éliminez les plants malades.

Appliquez du bicarbonate de soude (produit 100%naturel) :

tomates bien mures
Quelles sont belles les tomates

Ce produit peut s’utiliser en curatif mais aussi en préventif. Nous préconisons de mettre dans 1 litre d’eau 1 cuillerée à café de bicarbonate et un peu de liquide vaisselle (une demie cuillère à café)

On pulvérise ce mélange sur les plants de temps en temps au début et 2 fois par semaine en cas de présence de mildiou.

Comme la tomate n’aime pas être mouillée, il vaut mieux faire cette opération le matin, les plants sècheront plus vite.

La bouillie bordelaise :

Nous ne conseillons pas d’utiliser cette bouillie bordelaise qui contient beaucoup de cuivre et est néfaste pour votre terre.

Si néanmoins vous décidez d’en utiliser soyer « radin », n’en mettez pas trop !

La décoction de prêle, L’infusion de sauge Et les huiles essentielles

Ces produits marchent plus ou moins bien autant en préventif qu’en curatif. Nous restons néanmoins arc-boutés sur la prévention : Il est relativement facile d’éviter le mildiou de la tomate mais il est très difficile de l’éliminer.

Semis et plantation

Semez dans un endroit chaud, par exemple à l’intérieur sur le rebord d’une fenêtre. Les graines germent dès que la température du sol dépasse 15 degrés et se développent rapidement quand la température de la terre est supérieure à 22 degrés. Notez donc que si la température de l’air est importante la température de la terre aussi.

Les dates de semis dépendent aussi de votre méthode de plantation. Si vous plantez en pleine terre vous ne pouvez pas le faire avant les saints de glace (au moins dans la moitié nord de la France)

La culture sous serre permet de planter plus tôt, d’avoir un développement plus rapide et donc de manger des tomates beaucoup plus tôt dans la saison.

Choix des variétés de tomates

  • Vous choisissez d’abord en fonction de vos goûts
  • Vous plantez des tomates adaptées à votre climat et à votre sol
  • Vous privilégierez quelques plants de variété hâtives
  • Vous multipliez les variétés pour des utilisations culinaires différentes
  • N’oubliez pas les tomates cerises productives et excellentes pour l’apéro

Nous vous donnons toutes les informations nécessaires dans la page choix des variétés de tomates

La culture de tomate est la fierté de la plupart des jardiniers. C’est génial de consommer ses propres tomates savoureuses.

Comme vous les avez cultivées vous-mêmes la traçabilité est totale. Vous savez ce que vous mangez !

Pensez à la consoude, le meilleur engrais tomates !