La consoude au jardin |Consoude de Russie |Bocking 14 - B-actif

3-bidons
consoude bocking 14
engrais granulé

B-actif spécialiste de la consoude au jardin

La consoude, souvent appelée le trésor du jardin, devrait avoir sa place réservée dans tous les jardins (jardin potager ou jardin d’ornement). Notre souhait et même notre rêve: que tous les jardiniers cultivent la consoude. Mais la consoude est encore, malheureusement, trop peu connue en France.

B-actif vend toute l’année des boutures de consoude bocking 14

Enregistrer
10-boutures-de-consoude-bocking-14

Achat de 10 boutures de consoude bocking 14.


Plantez 10 boutures de consoude et produisez votre engrais à vie.

Devenez économe et autonome. Imaginez, un investissement de
moins de 30 euros et vous n’achetez plus d’engrais chimiques et
vous respectez l’environnement.

Prix 22 euros + frais de livraison

Conditionnement 10 boutures présentées dans un sac plastique

Livraison dans un point relais de Mondial Relay

La commande part le Jeudi matin et elle sera disponible le Samedi

22,00 € + frais de livraison guide livraison


Enregistrer plus un jardin sans consoude

La consoude c’est quoi ?

La consoude est une plante pérenne de la famille des Borraginacées. Dans cette famille de plantes dicotylédones on retrouve des plantes bien connues comme la bourrache, le myosotis ou encore la vipérine.

La consoude est connue depuis l’antiquité, en particulier pour ses vertus officinales (elle soigne, par exemple, les brulures et les coupures). Vous trouverez facilement de la consoude dans les endroits humides, en général à l’ombre, au bord des rivières, des ruisseaux ou le long des fossés. La consoude est facile à reconnaitre grâce à ses larges feuilles pointues. Elle produit des fleurs de couleur variable selon la variété. La consoude a une racine pivotante qui lui permet d’aller chercher les nutriments en profondeur dans le sol, là où les racines des autres plantes ne vont pas.

Les différentes espèces et variétés de consoude

Il existe de multiples espèces et variétés de consoude. En règle générale la consoude officinale (symphytum officinalis) est la plus connue. Mais il y a aussi la consoude rugueuse (symphytum asperum), la consoude à grandes fleurs (symphytum grandiflorum), la consoude voyageuse (Symphytum peregrinum) etc…..

Le « genre » symphytum comprend plus de 30 espèces différentes. Pour en savoir plus sur ces différentes plantes nous vous conseillons de visiter la page symphytum de ce site

Les noms courants utilisés pour désigner la consoude

En France on utilise plusieurs noms pour désigner communément la consoude officinale mais aussi parfois toutes les consoudes : la grande consoude, la consoude de Russie, La consoude sauvage… Du fait de ses propriétés médicinales la consoude est aussi souvent appelée l’herbe aux charpentiers ou l’herbe aux coupures. On retrouve ces noms dans toutes les langues. Ainsi en breton la consoude est souvent appelée Louzaouenn an troc’h qui veut aussi dire : l’herbe aux coupures ou Louzaouenn ar skevent : c’est-à-dire l’herbe aux poumons (la consoude était utilisée par le passé pour soigner l’asthme) Le nom anglais de la consoude c’est comfrey mais on parle aussi de knitbone ou de boneset qui peut se traduire littéralement par « unir les os »

Les consoudes bocking

Bocking est un village anglais près de la ville de Braintree dans l’Essex. C’est dans cette petite ville que Lawrence D Hills « le pape de la consoude » créa en 1954 la HDRA (Henry Doubleday Research Association). C’est dans cette association à Bocking que furent développés, sous l’impulsion de Lawrence D Hills, les cultivars de consoude bocking et en particulier le fameux cultivar bocking 14. Pour information un cultivar est une « variété » de plante obtenue par sélection. Il y a 21 cultivars différents de consoude bocking, mais la bocking 14 et la bocking 4 sont les plus connues. Nous vous présentons la sympathique histoire de la consoude bocking 14

Pourquoi la consoude est utile au jardin ?

Les intérêts de la consoude au jardin sont à rechercher dans sa composition chimique. La consoude est riche, en particulier, en potasse en azote et en bore. A noter que la potasse et le bore favorisent la floraison des plantes de votre jardin.

Sans aucun doute l’élément le plus utile de la consoude c’est l’allantoïne qui favorise la multiplication cellulaire. Le cocktail formé par la potasse, le bore et surtout l’allantoïne font de la consoude l’engrais naturel et bio le meilleur pour produire fleurs et fruits.

Dans la composition de la consoude on retrouve aussi quantités d’oligoéléments que les racines de la consoude vont puiser au plus profond du sol.

Enfin on trouve dans la consoude une multitude de vitamines et d’hormones naturelles qui favorisent la vie microbienne du sol. Notons en particulier que la consoude contient de la vitamine B12 en général réservée au monde animal !

Bref si la consoude est un trésor au jardin et en particulier au potager ce n’est pas un hasard.

Quelle variété de consoude choisir pour votre jardin ?

Toutes les consoudes peuvent être utiles au jardin. Néanmoins la consoude présente l’inconvénient de produire énormément de fleurs et de graines. Ces graines de consoude se ressèment et votre jardin peut rapidement être envahi. Pour éviter ce problème nous avons choisi la consoude bocking 14 : le cultivar symphytum x uplandicum qui résulte du croisement de la consoude officinale et de la consoude rugueuse. Cette bocking 14 a l’avantage d’être stérile (elle produit des fleurs mais les graines ne poussent pas), elle n’envahira pas votre jardin.

Faut-il planter ou semer la consoude ?

Beaucoup de jardiniers nous demandent des graines de consoude. Nous n’en vendons pas et pour une raison très simple : la consoude bocking 14 est stérile et ne produit pas de graines.

Ne semez pas de graines de consoude dans votre jardin !

Vous pouvez, si vous le souhaitez semer des graines de consoude officinale au bord de cours d’eau ou dans des fossés humide. Vous pourrez ensuite venir cueillir les feuilles pour produire votre purin ou pour utiliser en mulch. Par contre ne semez pas ces graines dans votre jardin. La consoude officinale et la consoude rugueuse produisent de très grandes quantités de graines, votre jardin risque d’être envahi. N’oubliez pas que la consoude est considérée par beaucoup comme une mauvaise herbe. Nous commercialisons des boutures de consoude bocking 14, une variété qi ne produit pas de graines et qui restera donc là où vous la planterez.

Plantez des boutures de consoude bocking 14

La consoude est une plante géniale. Vous devez absolument en avoir dans votre jardin. Achetez des boutures de consoude bocking 14, cela ne vous coutera pas cher puisque vous ne ferez cette achat qu’une fois dans votre vie. En effet comme il est dit plus haut la consoude est une plante pérenne qui repoussera année après année. Si vous souhaitez la multiplier rien de plus facile, vous déterrerez un plant, couperez les racines en morceaux d’environ 10 cm de long et planterez ces « éclats » de racines.

Comment et où planter la consoude

Vous planterez les boutures de consoude à l’horizontale, à faible profondeur (moins de 10 cm). La consoude s’adapte à tous les terrains mais elle préfère, bien sûr, les bonnes terres. Dans cette vidéo, Jenny présente sa méthode pour planter la consoude.

La consoude accepte tous les sols et tous les climats.

Par le passé la consoude était beaucoup cultivée en Sibérie pour nourrir les animaux. Elle se développe bien sous les climats les plus froids. Pas étonnant que l’on appelle souvent la consoude de Russie. Il faut d’ailleurs savoir que la très grande majorité des jardiniers russes cultivent la consoude dans leur jardin. Normal, ils ont rarement assez d’argent pour acheter des engrais et la consoude leur permet de fabriquer gratuitement leur propre engrais.

Les meilleurs rendements de consoude ont été observés en zone tropicale (Jusqu’à 500 tonnes de feuilles par hectare et par an). La consoude aime beaucoup la chaleur mais dans ce cas elle est très gourmande en eau. Sous les climats chauds et secs la production sera faible si vous ne lui apportez pas beaucoup d’eau.

Dans votre jardin plantez la consoude là où vous en avez besoin :

La consoude est très souvent utilisée pour fabriquer du purin. Vous en planterez donc au fond de votre jardin, là où vous fabriquerez le purin de consoude, loin de la maison car le purin apporte une odeur désagréable.

La consoude est un excellent activateur du compost. Vous planterez quelques pieds de consoude à côté de votre composteur.

La consoude nourrit les abeilles et permet d’obtenir un miel d’excellente qualité. Si vous avez des ruches vous planterez des pieds de consoude à proximité de ces ruches. Vous trouverez tous conseils sur la page consoude et abeilles

Beaucoup de jardiniers utilisent les feuilles de consoude en paillage. Installez des pieds de consoude un peu partout dans votre potager. Enfin certains jardiniers aiment la consoude comme plante ornementale et font des bordures de consoude le long de leurs allées.

Quand planter la consoude ?

La consoude peut se planter à tout moment de l’année. Le meilleur moment reste le printemps. Vous pouvez aussi planter en été à condition d’arroser régulièrement dans le mois qui suit la plantation. Une plantation en fin d’été est aussi une bonne solution.

La consoude perd ses feuilles en hiver. Si vous décidez de planter à cette période il vaut mieux la planter en nourrice !

Culture et entretien de la consoude

La consoude est une plante rustique qui résiste à tout (et même au glyphosate ou Roundup de Monsanto), sa culture est donc des plus faciles.

Fertilisation de la consoude :

La première condition de réussite c’est l’apport d’eau et de nourriture. En cas de déficit hydrique la consoude résistera mais produira très peu. En région sèche vous devrez irriguer la consoude.

La consoude est aussi gourmande en nourriture. Grâce à ses racines profondes elle ira chercher les nutriments en profondeur mais au bout de 2 ou 3 ans elle aura prélevé le maximum. Apportez à la consoude du compost en quantité (en particulier du compost industriel) ou du fumier (mais vous le garderez peut-être pour les autres cultures). Le paillage généreux de la consoude est une très bonne technique (vous pouvez tout utiliser en paillage y compris des mauvaises herbes). Enfin, une solution totalement gratuite, urinez une fois par semaine sur chaque pied de consoude, la production sera excellente ! (ce n’est pas une blague)

Les maladies de la consoude.

La consoude est très résistante. Son point faible c’est l’oïdium. Vous réglerez facilement ce problème en récoltant souvent (une fois par mois par exemple).

Il existe quelques cas de rouille mais c’est anecdotique.

Les prédateurs de la consoude :

Il n’y en a pas sauf escargots et limaces qui aiment bien les très jeunes feuilles. Si vous protégez vos jeunes plants vous n’aurez plus rien à craindre par la suite !

La récolte de la consoude

Mis à part le cas où vous cultivez la consoude pour nourrir les abeilles nous conseillons de récolter la consoude une fois par mois lorsque les feuilles sont encore tendres. Vous éviterez toute attaque d’oïdium et vous récolterez beaucoup plus de feuilles utiles pour votre jardin.

Vous couperez l’ensemble des pieds de consoude au ras du sol (ou à quelques centimètres au-dessus du sol)

Utilisation de la consoude au jardin

La consoude peut s’utiliser de plusieurs façons pour fertiliser votre jardin, mais la méthode la plus courante c’est la fabrication de purin de consoude

fabrication et utilisation du purin de consoude.

Dans cette page nous détaillons tous nos conseils sur le purin de consoude

La fabrication du purin de consoude est très facile et demande peu de temps. La seule préconisation est de bien diluer le purin avant utilisation. Le purin pur est un véritable désherbant, ce qui prouve, si nécessaire, son efficacité.)

Le purin bien filtré peut se conserver plusieurs mois ce qui milite pour produire des quantités de purin en été quand la production de feuilles est à son maximum, de le filtrer et de le conserver pour une utilisation précoce au printemps.)

En cas d’utilisation rapide le filtrage du purin de consoude n’est pas obligatoire.)

A noter que le purin de consoude favorise floraison et fructification, il est donc complémentaire et non concurrent du purin d’ortie, très favorable à la croissance des plantes)

Autres utilisations de la consoude au jardin

Certains jardiniers (assez peu) répugnent à fabriquer et utiliser du purin. C’est vrai que l’odeur peut être gênante. Mais il existe de multiples autres utilisations de la consoude au jardin

Le paillage avec des feuilles de consoude

Le paillage est très utile au jardin (apport de nutriments, diminution des mauvaises herbes, conservation de l’humidité….) mais le paillage réalisé avec des feuilles de consoude apporte un véritable plus en particulier en azote, potasse et bore.

Feuilles de consoude dans les trous de plantation :

C’est extrêmement utile lors de la plantation des pommes de terre, des tomates, des courgettes…. Mais aussi lors de la plantation de plantes d’ornement et lors de la plantation d’arbustes.

La consoude activateur de compost

Le rapport C/N de feuilles de consoude séchées est de 10 soit exactement le même rapport qu’un compost bien mur. Ce point a fait souvent appeler la consoude : instant compost. Nous préconisons de mettre les feuilles de consoude en surproduction dans le compost, vous y mettrez aussi les refus de tamis lors du filtrage de votre purin de consoude

La consoude en dehors du jardin

La consoude est une véritable plante multifonctions. Nous n’allons pas détailler ici toutes ces utilisations que vous pourrez voir en parcourant les autres pages du site et aussi en lisant notre livre blanc sur la consoude. N’hésitez pas à télécharger le livre, il est gratuit

Citons en vrac, la consoude plante mellifère peut nourrir les abeilles de mai à octobre.

La consoude contient énormément d’acides aminés, elle apporte donc aux animaux une protéine de qualité..

La consoude consommée par les poules pondeuses améliore la couleur du jaune d’œuf et ces œufs peuvent freiner le développement de la DMLA.

Les propriétés médicinales de la consoude sont multiples.

De nombreux jardiniers consomment aussi des feuilles de consoude. Nous ne le conseillons guère car ce n’est pas très bon au gout. Par ailleurs la consoude contient des alacaloïdes pyrrolizidiniques considérés comme toxiques. Nous pensons néanmoins qu’une consommation occasionnelle ne pose aucun problème .

Si vous ne voulez pas cultiver la consoude, achetez nos engrais fabriqués avec de la consoude

Pour ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas cultiver la consoude, nous proposons une alternative en commercialisant des engrais naturels fabriqués à partir de consoude. Notre philosophie est d’utiliser des plantes pour nourrir et soigner d’autres plantes. Bien entendu nos produits sont utilisables en agriculture biologique. Pour acheter nos engrais naturels cliquez ici

Mettre ici, le texte et les 3 photos d’Alain, Maxime et Oliver comme dans la page actuelle.

oli-max-alain

Oliver Gloster.
La consoude je suis tombé dedans « tout petit ».c’est une plante extraordinaire : Elle permet de nourrir les animaux (c’est la plante qui produit le plus de protéines par hectare), elle soigne brûlures et coupures (d’où son nom consoude = qui soude), elle permet de fabriquer son propre engrais bio … !

Alain Corn.
J’ai travaillé de nombreuses années dans les pays de l’Est où l’on trouve la consoude « de RUSSIE » dans presque tous les jardins. Cette plante multifonctions m’a interpellé. Avec Oliver et Maxime j’ai eu beaucoup de plaisir à faire connaître cette plante d’abord en Bretagne puis sur toute la France et maintenant à l’international

Maxime Morvan.
Je suis ingénieur agronome donc formé (déformé ?) à la CHIMIE ! Contrairement à Alain et Oliver je n’ai pas « adhéré » tout de suite. J’ai voulu comprendre, étudier, j’ai testé, retesté et j’ai été sidéré ! Cette plante dont on ne parle jamais dans les écoles ni dans les facs, permet de fabriquer, chez soi, son propre engrais bio, au moins aussi efficace que les engrais chimiques.