Purin d’orties

Fabrication du purin d’orties

Comme pour le purin de consoude, la fabrication de purin d’ortie est très facile à réaliser. En fabriquant des purins vous faites des économies, vous évitez l’utilisation d’engrais chimiques et vous protéger la nature. Le purin d’orties comme le purin de consoude est un excellent engrais bio, naturel et gratuit.

Pourquoi fabriquer du purin d’ortie ?

De très nombreux jardiniers utilisent du purin d’ortie tant dans leur jardin d’agrément que dans le potager.

Ceci s’explique facilement : La fabrication est très facile et le purin d’ortie apporte de véritables bienfaits au jardin.

Cet engrais est riche en azote et de ce fait il favorise la croissance des plantes.

La seule raison qui pourrait vous faire hésiter c’est l’odeur du purin. Si cette odeur vous dérange vous pouvez acheter du purin d’ortie dans les magasins spécialisés. Vous pouvez aussi achetez notre engrais ortie consoude. Nous pensons que l’ortie et la consoude sont très complémentaires ce qui explique cette fabrication d’un engrais vraiment adapté à tous les stades des plantes (croissance, floraison, fructification)

Comment fabriquer le purin d’orties ?

Pour fabriquer du purin d’ortie il faut cueillir par exemple 1kilo de feuilles d’orties. Vous pouvez cultiver des orties dans votre jardin car l’ortie peut être très utile, par exemple pour préparer une super soupe d’ortie mais aussi pour abriter des coccinelles (qui sont friandes de pucerons)

Vous pouvez aussi cueillir des orties au bord des chemins, il y en a partout (ou presque) en France

Pour réaliser votre cueillette vous vous munirez de gants car les feuilles d’orties sont urticantes. Après la cueillette vous hacherez les feuilles avec un couteau, le plus fin possible est le mieux, mais ce n’est pas très grave !

Vous mettez ensuite le kilo de feuilles d’orties hachées dans un récipient non métallique, par exemple un seau ou une poubelle et vous les couvrez avec 10 litres d’eau

Il faut éviter d’utiliser l’eau du robinet (qui est traitée chimiquement)

Vous utiliserez soit de l’eau de pluie soit de l’eau d’une mare ou d’un ruisseau soit l’eau d’une fontaine ou d’un puits.

Pendant la phase de réalisation du purin, nous vous recommandons de brasser votre mélange de temps en temps, par exemple 1 fois par semaine.

Si vous n’avez pas envie de brasser ce mélange odorant ne vous en faites pas votre purin sera néanmoins tout à fait valable

En été votre purin sera prêt à l’emploi au bout de 15 jours ou 3 semaines, en hiver vous pouvez attendre un mois. Vous saurez quand le purin est prêt à l’emploi, il n’y a presque plus de bulles ! La fermentation est terminée !

A votre convenance vous pouvez recouvrir votre récipient avec un couvercle, cela évitera la prolifération d’insectes et la « mauvaise odeur » restera dans le récipient. Par contre lors de l’utilisation du purin l’odeur sera plus forte

Dilution du purin d’ortie.

N’utilisez pas le purin pur ! Vous diluerez le purin à raison d’un litre de purin dans 10 litres d’eau. Vous constatez que vous produisez 100 litres de purin avec 1 seul kilo d’ortie !

Quand fabriquer du purin d’ortie ?

Vous fabriquerez du purin d’ortie avec des feuilles jeunes. Si vous utilisez des orties en graines vous risquez de semer quelques graines intactes lors de l’utilisation du purin. De plus l’ortie jeune contient plus d’azote et votre purin sera meilleur.

Faut-il filtrer le purin d’ortie ?

Cette opération n’est pas nécessaire si vous utilisez le purin rapidement. Si vous conservez le purin pour une utilisation ultérieure il faut filtrer ! Pour faire la filtration vous utiliserez ce que vous avez sous la main : un sac de chanvre, un torchon, des bas de femmes….

Le refus de filtration a toute sa place dans votre composteur.

La conservation du purin d’ortie

Le purin d’ortie non filtré doit, de préférence, s’utiliser dans le mois. Si vous filtrez très bien le purin, il peut se conserver 6 mois et même 1 an. Comme pour le purin de consoude, vous conservez ce purin dans des récipients, si possible noirs, placés à l’ombre. Si vous avez du purin en trop, fabriqué depuis un certain temps, mettez-le dans votre compost.

Quel purin choisir ? Purin de consoude ou purin d’ortie ?

C’est une excellente question mais la réponse est simple : Si vous le pouvez, utilisez les 2 purins ils sont complémentaires et absolument pas concurrents !

Le purin d’ortie favorise la croissance, utilisez le de préférence sur des plantes jeunes. Vous choisirez aussi le purin d’ortie pour fertiliser les « plantes feuilles » qui ne doivent pas monter en graines comme la salade et les épinards par exemple

Vous pouvez aussi mélanger les 2 purins, soit fabriquer un purin en mélangeant, moitié-moitié, des feuilles d’ortie et de consoude. Le purin mélangé consoude plus ortie est un véritable engrais complet l'azote provenant de l'ortie et la potasse, le bore et l’allantoïne de la consoude. Lors de la fabrication de votre purin, vous pouvez aussi rajouter à la consoude des déchets de cuisine (pelures de légumes en particulier).

Utilisation du purin d’ortie

Le purin d’ortie est un engrais « génial » naturel, gratuit…. Utilisez-le sans modération pour votre jardin d’ornement et votre potager

Sur quelles plantes, sur quels légumes utilisez le purin d’ortie ?

Le purin d’ortie est riche en azote. Il favorise la croissance des plantes. Comme écrit plus haut, vous l’utiliserez donc de préférence pour les plantes feuilles et pour le démarrage de toutes vos cultures.

Fréquence d’utilisation du purin d’ortie :

Nous conseillons de mettre le purin de consoude dilué au pied de vos plants de fleurs ou de légumes. Vous pouvez arroser le pied des plants de salades, d’épinards, de tomates, de courgettes, d’aubergines, de poireaux toutes les semaines. Vous apporterez ce purin dès la plantation ou le semis et ceci jusqu’à l’apparition des premières fleurs. A ce stade vous préférerez le purin de consoude.

Y a-t-il des plantes sur lesquelles il ne faut pas mettre de purin d’ortie ?

Le purin d’ortie est utile sur toutes vos cultures mises à part les plantes qui n’aiment pas l’azote comme les échalotes et les oignons par exemple

Le purin d’ortie protège les cultures des maladies.

C’est une idée assez répandue chez les jardiniers. Pour notre part nous utilisons les purins d’ortie et de consoude pour nourrir les plantes mais nous ne croyons pas que le purin puisse soigner les plantes. Par contre si vos plantes sont bien nourries elles se porteront bien et n’attraperont pas toutes les maladies qui se « promènent » ! C’est comme pour les humains et en particulier les enfants. Les enfants en bonne santé sont moins vulnérables aux maladies.